lundi, juin 04, 2012

Jeu de balle: Ogy et Isières sont invaincus. c'était avant ce week-end

 

jeu de balle, paumeEn début de saison et aux dires des dirigeants, Ogy voulait vivre une saison tranquille et sans aucune tracasserie ballante. L’ambition du secrétaire du club André Wincq était celle-ci :

« Une chose est sûre, nous ne viserons pas la montée, une place dans les cinq premiers nous conviendraient très bien. Depuis plusieurs années, nous subissons le phénomène de l’ascenseur et le comité ainsi que les supporters ne désirent plus vivre une saison comme l’an dernier. De plus, nos ambitions seront mesurées pour 2012 et au cas où… nous assumerons nos responsabilités… ». Aujourd’hui, on est un peu à l’antipode du jugement du secrétaire. En effet, dans ce championnat, Ogy n’a pas mordu la poussière une seule fois. Au classement, les lessinois sont seconds avec 16 points et sept luttes jouées et le leader Baisy-Thy compte 21 points avec deux luttes supplémentaires.

Aux cordes, on y trouve Boris Patte et Andy Richet. Au petit-milieu, il y a Jérôme Lambert et derrière Maxime Ghislain et Johan Wattier au fond. Ce duo a déjà frappé plus de 60 balles au-delà des perches. Mais qu’est-ce qui fait la force de cette équipe ? Tentative d’explications par le cordier Boris Patte « Nos bonnes prestations sont le résultat d'une très bonne complicité dans le jeu sans oublier la complémentarité du noyau. Au niveau de la corde, Andy et moi-même nous nous entendons à merveille et nous sommes très explosifs. A la frappe, Jérôme et Maxime Ghislain ont très peu de ratés et Johan notre foncier fait un très bon début de saison. »  jeu de balleEt Boris de poursuivre « Notre force réside également dans notre régularité dans le jeu où nous avons peu de déchets aussi bien dans notre tamis qu’à la frappe. ». Bien entendu la saison est encore longue mais on peut dire sans se tromper qu’Ogy sera l’équipe à battre et même si les dirigeants sont tentés de  calmer, les pelotaris ne mettront pas de freins à leur ardeur « Si nos résultats devaient se confirmer nous ne jouerons pas les petits bras et nous jouerons crânement notre chance. » Voilà qu’il a le mérite d’être clair et sportif. On entend sur les ballodrommes que certaines équipes du haut du panier devraient lâcher du lest lors du second tour. Pas très fair-play tout cela. Mais cela ne sera pas le cas pour Ogy car les joueurs ont envie de goûter à l’ivresse d’un titre. Malheureuseument , Ogy a battu pavillon face à Montroeul ce samedi sur le score de 13-10

06:00 Écrit par Le Petit Flâneur dans Les clubs | Lien permanent | |  Facebook | |  Imprimer | |